Maceo Parker
 
 
Maceo Parker, the funkiest saxophone player on the planet !

MACEO PARKER : BIO PART.4

NOM : PARKER
PRENOM : MACEO
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 14 FEVRIER 1943, KINSTON (CAROLINE DU NORD - USA)
PROFESSION : LEGENDE VIVANTE DU FUNK



MACEO PARKER : BIO PART.4

La carrière solo tant attendue : "Everything's coming up Maceo" (DownBeat Magazine)

En 1990, Maceo Parker décide de se concentrer sur ses propres projets. Il sort 2 albums solo qui remportent immédiatement un grand succès : "Roots Revisited" en 1990 (classé durant 10 semaines en tête du prestigeux classement Billboard Magazine catégorie Jazz et consacré meilleur artiste jazz de l'année) puis "Mo Root's" en 1991. "Tout arrive Maceo" écrit le Downbeat Magazine lorsque Maceo décide enfin de se lancer en son nom. A cet instant, Maceo est reconnu comme un "sideman", une référence pour ceux qui le connaisse en tant que saxophoniste de telle ou telle vedette.
En 1992, Maceo sort un troisième album qui restera une référence pour les fans : l'enregistrement live "Life on Planet Groove", un véritable succès qui a boosté sa carrière. De cet album sort un slogan qui définit bien les ingrédients de sa musique : "2% Jazz, 98% Funky Stuff !". Maceo sait manipuler avec précision ces ingrédients pour rendre sa funk encore plus accessible : le bon équilibre entre la rigueur très pro acquise à l'école Brown et le fun pratiqué à l'école Clinton. La formule est un véritable succès encore aujourd'hui.
 Les albums de Maceo continuent de sortir au rythme de sa créativité : "Southern Exposure" en 1994 et "Soundtrack" en 1995. Voilà 5 ans que Maceo a débuté sa carrière solo, et déjà pas moins de 5 albums en son nom. Les dates de concerts à travers le monde s'enchaînent...
Il faut ensuite attendre 4 ans pour que Maceo sorte un nouvel album qui fera à nouveau date dans l'histoire de l'artiste, album très prisé des fans : "FunkOverload" sort en 1998. En 1999, Maceo trouve quelques rares créneaux disponibles pour répondre "présent" à la demande de Prince qui le veux pour son album et sa tournée mondiale. L'expérience sera d'ailleurs reconduite pour ses prochaines tournées.
Tout comme "FunkOverload", les albums suivants "Dial Maceo" (2000) et "Made by Maceo" (2003) entrent dans le top 40 des hits-parade européens lors de leur sortie dans les bacs. Sur "Dial Maceo", des invités de marques le rejoignent, tel que la maîtresse de la musique Folk alias Ani DiFranco, Prince et un autre James différent de celui auquel on associe Maceo : James Taylor. En 2003, lors des "Rhythm & Blues Foundation Awards", Maceo reçoit un prix pour sa contribution au Rhythm&Blues.
En 2005, il enregistre "School's In!", nouvel album aussi Funky qu'un album puisse être. Puis vient une nouvelle opportunité dans la carrière de l'artiste, un autre rêve se réalise pour Maceo : travailler avec un big band sur un hommage à Ray Charles. En 2007, le WDR Big Band (vainqueur d'un Grammy Awards en 2007) et Maceo donnent une série de concerts exceptionnels en 2 parties : l'incroyable succession des tubes de Ray Charles interprétés par Maceo, puis une réécriture "Big Band" des titres phares de Maceo, tout de même accompagné de son bassiste Rodney Skeet Curtis et de l'excellent batteur Dennis Chambers. Un double album live sort de cette expérience unique, "Roots and Groove" ainsi qu'un dvd du même nom.

MACEO PARKER : BIO PART.4
Pas une année sans tournée, plus de 200 dates par an, 3 heures de concerts en moyenne, pas un continent n'échappe à Maceo, le nombre de pays fréquentés feraient rougir plus d'un artiste. "Je sens qu'il est de mon devoir d'artiste de me rendre partout où je puisse aller, surtout lorsque les gens veulent me voir". Sur scène, la douce voix de sa Caroline du Nord natale ne sort pas d'une couche (ndlr - en référence à George Clinton) ou à une cape de velours tourbillonnants (ndlr - en référence à JB), pas de vaisseaux spaciaux géants ou 50 personnes autour de lui. Rien d'autre que le coeur de son âme Soul qu'il ouvre à chaque fois qu'il souffle dans son saxophone... 20 années exceptionnelles de carrière solo se sont déroulées : ce nouvel empire du Funk, le sien, est apprécié en tant que tel, sans jamais renier le passé. Il navigue entre la soul des années 60 de JB et l'étrange funk des années 70 de George Clinton, tout en explorant le jazz et le hip-hop. Et c'est ce mélange qui permet à Maceo d'afficher "complet" à chacun de ses concerts...

Maceo Parker est né un 14 février, jour de la St Valentin. Et c'est peut-être là la clef de son succès : il aime la musique qu'il joue, il aime les gens avec qui il l'a joue, et il aime les gens pour qui il l'a joue.